Samuel Eto'o (Barcelone)

C'est incroyable. Il n'y a pas de mots pour relater ce qu'on ressent. On n'a jamais douté. Après avoir vu le match de Liverpool l'année dernière, on savait qu'il ne fallait pas baisser les bras, essayer de revenir jusqu'au coup de sifflet final. Essayer, essayer, essayer... Et, grâce à Dieu, il a fait ce qu'attendaient touts les Africains pour cette finale de la Champions Leagues.

Eto'o le n° 9 des Lions Indomptables a été nommé le meilleur joueur africain (Ballon d'Or) ce qui n'est pas petit. Et plus encore le nouveau Pitchitchi Espagnol de l'année 2006. On dirait qu'il a pris sa révanche pour avoir manqué la Coupe du Monde Allemagne 2006.

On ne peut dire que ceci "Tu nous essue les larmes Eto'o

Samuel Eto'o: Maivaise saison

Après avoir passé une mauvaise saison dûe à sa blessure à la jambe, Eto'o Fils vient de livrer un match où on ne l'a pas trops vu en action contre une équipe dure sous un score de deux buts contre zéro: Cameroun 0 - 2 Japon.

L'équipe niponne a été la hauteur des Lions Indomptables malgré toutes les

tentatives de ces derniers. Mais ils auront toujours le soutien des 17 millions de Camerounais.

Idrissou Mohammadou : Le retour

Il entre à la deuxième partie; malgré ses tirs au goal,

les Japonais maintiennennent le score et ajouter à quelques minutes de la fin dumatch. 

On vera bien ce qu'ils nous réveront à la Can; car les Lions Indomptables se sont qualifiés à 15 points sur 15.

 

 

Coupe du Monde Allemagne 2006.

Ils nous ont tous fait rêvé

France Italia

Interviews

Zinédine Zidane (capitaine de l'équipe de France, au micro de Canal+)
Une finale de Coupe du Monde pour mon dernier match, je ne pouvais pas rêver mieux. Comme mes partenaires, je suis très content de pouvoir aller au bout de ce Mondial et maintenant qu’on a fait tous ces efforts pour se qualifier, on va essayer de ramener la coupe. Cela sera très difficile mais on a les armes pour y arriver et on a tous envie de le faire. L’important maintenant qu’on est qualifié, c’est de brandir cette coupe. On est 23 pour y parvenir et on espère aller au bout. Mon penalty ? Il y avait de la pression oui. Mais il en faut pour tirer un penalty. Mais c’est de la bonne pression. Sur le moment, je me dis simplement que si je marque, je donne l’avantage à mon équipe et qu’on ira ensuite en finale si on n’encaisse pas de but. Je ne pense à rien d’autre. Maintenant, on va surtout se reposer. On a beaucoup donné ce soir et il faisait très chaud. On va récupérer et préparer cette finale de la même façon que les autres matchs. On a trois jours pour ça et notre mot à nous, c’est qu’on va tous mourir ensemble. Le plus important, c’est de lever cette coupe. Ce serait magnifique. Pour les joueurs, le staff et les gens qui ont soutenu cette équipe de France depuis le début. Pas ceux qui arrivent en cours de route.

Kolo Touré (joueur des Gunners)

Il a été fantastique lors de la Champions League et il est aussi parmei ceux qui ont fait l'honneur de l'Afrique et de tous les Africains

 


Thierry Henry (Capitaine des Gunners)

VidéoSport

Retour à l'accueil