OTTO_P_.jpgBonjour, bonjour;

Un sujet qui surprend beaucoup, ooh ! Les fans des Lions Indomptables suivent attentivement le sujet. Il s'agit bien sûr de cette histoire d'entraîneur pour ladite équipe. L’ancien sélectionneur de nationalité allemande, Otto Pfister fait la une des journaux.

 

Comme dit le dicton, le ‘’le courage ne consiste pas à ne pas tomber, mais se relever chaque fois que l’on tombe’’. Pour moi, un fan déçu, tout commence ce matin car j'avais mis toute cette affaire de football de côté. Mais je me baladais sur le blog d'un ami, Atango. Et j'ai reçu le sujet comme une pluie qui ne s'annonce pas: Otto Pfister veut revenir dans la tanière des Lions Indomptables. On se souvient bien que ce dernier avait déposé son tablier dans un aéroport après s'être justifié du fait que son adjoint Ngweha Ikouam ait été remplacé par trois autres sans qu'il ne soit mis au courant par le ministre des sports de l'époque Augustin Edjoa, ligne soulignée par Guy Nsingué de camfoot. 

 

On ne parle pas beaucoup de cet homme qui a, quand même il faut le reconnaître, fait un bon parcours en compagnie des Lions. En arrivant, il avait fait une promesse  aux Camerounais de réaliser cinq victoires en cinq matchs ; cette période là, les Lions avaient effectués quatre victoires, un match nul, pas mal ! Moi, personnellement, je ne suis pas contre le retour de cet Allemand, ni pour qu’il rejoigne notre équipe qui a vraiment besoin de sa maîtrise du groupe parce qu’il avait été l’homme de la situation qui nous sortit d’une impasse comme il a souligné dans sa lettre de motivation adressée à la Fécafoot « …je connais mieux le groupe et sais mieux que quiconque la thérapie de choc qu’il faut pour redorer le blason des Lions indomptables, une équipe que j’aime beaucoup… ».

 

Mais, mais, mais…, je crains qu’il ne revienne répéter la même bêtise. La dernière fois, il s’éclipsa lors d’un voyage ; cette fois-ci c’est pour nous lâcher en suspension ou quoi ? Souvenons-nous qu’il était parti avec notre argent sans achever son contrat, maintenant il veut revenir. Logiquement, c’est insultant. La Fécafoot devrait réfléchir mieux, si dernièrement ce fut deux, maintenant réfléchissons à huit fois avant de parler avec cet homme (…). 

 

Il risque d’avoir une guerre de leadership entre lui et son ancien adjoint Ngweha Ikouam qui avait déposé sa candidature quelques temps avant lui.

 

Je me demande bien pourquoi est ce qu’on ne donnerait pas plutôt la chance aux entraîneurs locaux et le temps de maîtriser les joueurs. Regardons les pays comme l’Egypte, l’entraîneur est là depuis belle-lurette. Donc il connaît bien ses poulains. Au Cameroun, nous avons coutume de voire changer les sélectionneurs comme ‘’nos chemises’’ et dépenser de l’argent pour cette équipe qui n’est plus que l’ombre d’elle-même. Dans le cadre de la Coupe du Monde seulement, le trésor public réclame 235 millions de F CFA de remboursement, ça fait mal ! Très mal !!!

Retour à l'accueil